Offre spéciale de cette banque

Handicap et emploi : LCL brise les tabous

« Les compétences n’ont pas de handicap », voilà bien une phrase qui pourrait servir de slogan à LCL et plus largement au groupe Crédit Agricole. Ce dernier, en effet, n’a jamais cessé de s’investir très concrètement auprès des personnes souffrant de handicap(s).

Au-delà des mots, les exemples de cette volonté d’intégration et de maintien dans l’emploi des personnes susnommées se retrouvent dans un certain nombre d’actions. Ainsi, l’effort est clairement mis sur l’embauche d’individus dont le handicap est reconnu.

Mais si engager est une chose, assurer des bonnes conditions de travail en est une autre. Aussi, LCL et le Crédit Agricole ne cessent de mettre en œuvre des actions d’amélioration des conditions qui vont donc permettre de maintenir en place, dans l’entreprise, des collaborateurs handicapés. On pense ici entre autres à l’aménagements des postes de travail, aux différentes aides techniques et humaines d’aménagement du temps de travail et bien sûr aussi aux différentes formations proposées.

C’est ici tout le personnel du groupe qui est impliqué, par exemple les managers qui vont mettre en place des actions de sensibilisation. On pourra aussi évoquer la continuation et le développement des relations de travail et d’échanges avec les entreprises du milieu protégé. Mais aussi la création et l’essor d’actions inédites qui elles aussi vont permettre de faciliter l’accès des collaborateurs souffrant de handicap(s) aux technologies de l’information et de la communication.

En outre, un mot également sur le rôle de la Mission Centrale Intégration des Personnes Handicapées, qui est une équipe dédiée au sein de la DRH du groupe Crédit Agricole S.A.

Cette équipe en question anime, coordonne et accompagne toutes les filiales, LCL inclus, dans cette politique mise en ouvre pour favoriser l’emploi et les bonnes conditions de travail des individus handicapés.

On ne sera donc pas étonné d’apprendre que LCL est naturellement membre fondateur de l’association HANDIFORMABANQUE.

Cette dernière, formée il y a cinq ans maintenant par différentes banques dont LCL, a comme but de participer très concrètement à l’insertion de personnes handicapées par la formation, en lien avec le CFPB (Centre de Formation de la Profession Bancaire) et l’AFPA (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes).Par ailleurs, précisons également qu’en Ile de France LCL participe aussi à plusieurs actions de formation en contrat de professionnalisation, et ce, bien entendu, toujours pour mieux intégrer les personnes handicapées.

Mme Lespagnol, chargée de recrutement chez LCL :

« Depuis plusieurs années, LCL mène une politique volontariste en matière d’intégration professionnelle de personnes handicapées. Un exemple : LCL a décidé de mettre en place des parcours de professionnalisation en alternance en créant, en partenariat avec sept autres établissements bancaires, une association qui s’appelle Handiformabanques (…).

Il n’y a pas de poste spécialement dédié au recrutement d’une personne handicapée (…) Avant tout, il s’agit d’une rencontre entre des besoins de l’entreprise, d’une part, et des compétences de la personne recrutée, d’autre part (…) Notre représentation du handicap est encore trop souvent réduite à celle à la personne en fauteuil roulant. Or le handicap n’est pas toujours visible.

Nous pouvons être confrontés, dans notre entourage ou personnellement, à une situation de handicap. Alors, il nous faut changer notre regard, apprendre à vivre et à travailler ensemble, et nous rappeler que les compétences n’ont pas de handicap ».